Voyager, mais pourquoi ?

A l'inverse la Laponie à cheval sur la Norvège, la Suède et la Finlande est pour une majeure partie de son territoire « vierge » et sauvage bien qu'exploitée pour ses ressources agro-forestières. Le nombre d'habitants y est très faible et le tourisme presque inexistant. En effet, la plupart de son territoire est recouvert de forêts ou de vastes plateaux tourbeux, propices à nos grands mammifères européens. Nos pas, nous l'espérons, nous emmèneront à la rencontre des habitants de ces paysages ancestraux où nous participerons aux mythiques transhumances des rennes du père Noël, élevés par les Lapons. Aussi, c'est dans cette « charmante et agréable » région que nous avons choisi de tester nos aptitudes au mode de vie Into the Wild sur les traces de Christopher Maccandless.

 

Bonus, nous rentrerons de ce pays où le soleil ne se couche jamais (en été) en Stop ! Le pari étant de traverser l'Europe en stop, du cercle polaire à la capitale bretonne soit environ 4 000 kilomètres seuls sur la route.

 

Pour accomplir tout ce joli programme nous séjournerons pour la plupart de notre temps dans des places toutes plus insolites les unes que les autres via l'organisme Wwoofing présent dans le monde. Ce sera pour nous l'occasion de s'immerger au plus près des populations et ainsi participer au quotidien des familles qui nous accueilleront. C'est pour nous le meilleur moyen de voyager ! Ça sera également l'occasion d'apprendre des techniques manuelles tant dans le domaine de l'agriculture biologique (élevage et maraîchage) mais aussi de la mécanique, de la menuiserie ou de l'apiculture, (la happy culture quoi !) Nous en profiterons aussi pour booster quelque peu nos compétences linguistiques et économiser quelques précieux deniers car nourris et logés en échange de notre coup de main. Enfin cet échange de bons procédés nous permettra de participer aux activités de loisirs de nos hôtes (surf, kayaks, quad, pêche, équitation et j'en passe…) mais aussi d'être conseillé au mieux sur les visites à faire.

 

A travers ce périple, nous souhaitons également découvrir la nature sous toutes ses formes ; mammifères marins (cachalot plus grand animal du monde), oiseaux très nombreux dans ces pays avec en tête de liste le harfang ou l'albatros (plus grand oiseau du monde), ou encore les grands carnivores de notre vieux continent tel que l'ours brun, le loup ou moins sympathique le glouton (mâchoire la plus puissante du monde). Ce projet étalé sur 10 mois représente pour nous une quête d'un mode de vie simple où la richesse est celle de l'échange et de la rencontre inattendue à l'inverse d'une richesse matérielle et routinière (qui nous le concevons, peut avoir des points positifs).

 

Voilà un bref aperçu du défi dans lequel nous nous sommes lancés la tête en avant… ! J-4 jours, la suite dans les prochains épisodes.

 

Tchao tchao les copaings ! 

éléments complémentaires

Durée du voyage :

 

5/6 mois en Nouvelle-Zélande et 3/4

en Laponie.

 

Notre Budget :

 

Environ 10 000 € tirés de nos économies personnelles ainsi qu'un apport de nos parents respectifs

 

Notre mode de Déplacement :

 

Un VAN dans un premier temps (Nouvelle-Zélande) puis la force du pouce levé.

 

Hébergement :

 

- Auberge de jeunesse

- Couchsurfing

- Wwoofing

- Refuge

- Camping